CIFQ

1. Historique

Il existait, depuis longtemps (milieu des années 1970), des relations entre l’Université de Sherbrooke et l’INSA de Toulouse. Ces relations se traduisaient par des échanges d’étudiants, des séjours de chercheurs dans l’un et l’autre des établissements, la rédaction de publications communes et bien sûr des affinités et des amitiés réciproques. Une ouverture vers d’autres collègues, d’autres laboratoires puis d’autres établissements et d’autres pays, de part et d’autre de l’Atlantique et même au-delà, s’est par la suite effectuée et développée. Aujourd’hui le Colloque International Franco-Québécois en énergie (CIFQ) constitue le plus grand événement scientifique international exclusivement francophone dédié à l’énergie.

2. Charte

Le Colloque International Franco-Québécois en énergie (CIFQ) s’articule autour d’une charte qui permet d’en assurer la pérennité et le développement. En 2020, plusieurs changements sont survenus dans l’organisation quant à sa portée, son envergure et son organisation. Cette Charte est actuellement mise à jour et sera disponible en Décembre 2020.

Pour obtenir la Charte du colloque

3. CIFQ

D’abord une initiative personnelle qui concernait quelques chercheurs de Sherbrooke et de Toulouse, le colloque fut d’abord le « Colloque Interuniversitaire Franco-Québécois sur la thermique des systèmes à température modérée ». Peu à peu des chercheurs se sont greffés au noyau original, des participants de plusieurs pays se sont joints, des chercheurs non universitaires ont participé, des industriels sont venus, des gens débordant le cadre des températures modérées et de la thermique se sont joint, toute la francophonie fut sollicitée et finalement l’un des colloques fut organisé conjointement par un établissement belge. En 2019, la nouvelle appellation permet de conserver l’acronyme CIFQ tout en étant ouvertement orientée vers la participation internationale. De plus, le comité permanent tente d’intéresser les jeunes chercheurs à participer à l’Appel pour organiser l’événement de manière à en favoriser la pérennité, tente de recruter davantage de participants de moins de 40 ans pour continuer à parler d’énergie en français et à diffuser ce savoir en français, afin d’enrichir cette activité de leur culture, de leur savoir de leur lumière.

Actes des colloques précédents

Sous cette rubrique, le visiteur peut avoir accès aux comptes-rendus ou actes des colloques précédents. L’objectif est de conserver la trace scientifique la plus exhaustive possible des communications scientifiques antérieures et de permettre au visiteur de s’inspirer pour démarrer de nouvelles collaborations en recherche.

  • Actes du colloque de 2019, Baie St-Paul, Canada
  • Actes du colloque de 2017, St-Lô, France
  • Actes du colloque de 2015, Sherbrooke, Canada
  • Actes du colloque de 2013, Reims, France
  • Actes du colloque de 2011, Chicoutimi (Saguenay), Canada
  • Actes du colloque de 2009, Lille, France
  • Actes du colloque de 2007, Montréal, Canada
  • Actes du colloque de 2005, St-Malo, France
  • Actes du colloque de 2003, Québec, Canada
  • Actes du colloque de 2001, Lyon, France
  • Actes du colloque de 1999, Montréal, Canada
  • Actes du colloque de 1997, Toulouse, France
  • Actes du colloque de 1995, Sherbrooke, Canada
  • Actes du colloque de 1993, Toulouse, France